Livre d'Or
  • Jean Favier FR
    Jean Favier, de l’Institut de France
    Par quels cheminements, Flaure, le peintre des eaux tranquilles des bords de Loire, le chantre naturaliste des tavernes et des bancs publics, le poète des soirées de fête, est-il devenu ce peintre de la Création qui ne retient du Premier Jour hors du temps que l’invasion de la Lumière, et qui célèbre dans le temps l’Homme, la Femme et l’Amour?
  • Agnesse Rousseau FR
    Agnesse Rousseau, Beaux-Arts
    Merveilleuse surprise : c’est un Musée du Luxembourg entièrement rénové qui s’ouvre sur une grande rétrospective des peintures de Flaure couvrant les années 1959 à 1990. Flaure marie les arts en nous offrant une véritable mise en scène picturale sur une musique originale....
  • Chrisitan Germak FR
    Christian GERMAK
    Flaure participa aux différents salons : Indépendants, Automne, Populiste, Femmes peintres, National des Beaux Arts,..puis en Touraine.
    Si la peinture à la fresca très en vogue en Italie, apporte une douceur des plus nuancées aux couleurs, la peinture de Flaure entre de plein pied dans cette conception. La coloration reste transparente.
  • Philippe Boitet FR
    Philippe BOITET
    L'ouvre de Flaure, d'une facture parfaitement maîtrisée, frappe le spectateur par la grandeur des formats peu commune pour la peinture féminine la netteté du trait et l'harmonie des couleurs, et surtout, l'originalité de son style, illustrant la communion des corps ou le mystère des fêtes vénitiennes.